">

Villeneuve-d’Ascq : pour faire du cash, le bailleur Lille Métropole Habitat propose à ses locataires de devenir propriétaire

Villeneuve-d’Ascq : pour faire du cash, le bailleur Lille Métropole Habitat propose à ses locataires de devenir propriétaire

Publié le 29/04/2014

La Voix du Nord

Construite en 1980 en plein cœur de ville, la résidence Hôtel de ville et ses 144 appartements sont proposés à la vente.

La formule n’est pas nouvelle mais tend à se développer. Pour faire face à leurs besoins en trésorerie, les bailleurs sociaux ont recours à la vente d’une partie de leur patrimoine. Dans le quartier de l’Hôtel-de-Ville à Villeneuve-d’Ascq, les locataires de deux résidences viennent d’être informés qu’ils peuvent désormais acheter leur logement ou d’autres, vacants.

PAR STÉPHANE HUBIN

villeneuvedascq@lavoixdunord.fr

Avec un langage un tantinet administratif, les bailleurs sociaux appellent cela le « parcours résidentiel ». En langage décodé, le terme signifie que les offices HLM multiplient ces dernières années les opérations destinées à permettre à leurs locataires d’accéder à ce qui constitue pour certains le rêve d’une vie, celui de devenir propriétaire.

Premier essai l’an dernier

Un processus que les bailleurs appliquent en ouvrant tout simplement leur patrimoine aux occupants, lesquels peuvent se porter acquéreur de leur logement dans des conditions généralement avantageuses au regard des prix de l’immobilier privé, de moins en moins abordable pour des ménages aux revenus modestes. Après un premier essai l’an dernier dans les quartiers d’Ascq, du Triolo et des Près, tentative jugée concluante, Lille Métropole Habitat vient de proposer à la vente les 144 appartements de la résidence Hôtel de ville, un imposant immeuble en brique, bien entretenu, construit en 1980 en plein cœur de ville, à deux pas de la mairie, de la station de métro et de V2.

À 400 mètres de là, la résidence Van Gogh, immeuble de 49 logements, date de la même année. Comme la résidence de l’Hôtel-de-Ville, ses appartements ont été proposés à la vente ces jours-ci par LMH, qui vient d’avertir chaque locataire par courrier et les a conviés à assister à une réunion publique de présentation du programme début juin.

Une louable préoccupation que celle de faciliter l’accession à la propriété des locataires, derrière laquelle le bailleur ne cache pas viser un second objectif, celui de faire du cash. « Ces dernières années, nous avons marqué un rythme soutenu avec plus de 400 logements neufs construits par an. Dans ce contexte, vendre des appartements, c’est un moyen de compléter nos fonds propres », assume Alain Cacheux, président de LMH.

Pas question pour autant de dilapider le patrimoine. Les immeubles restent majoritairement propriété du bailleur, qui ne cède au final jamais plus de 30 % de ses appartements par résidence.

Lien Permanent pour cet article : https://ara.egrouper.com/villeneuve-dascq-pour-faire-du-cash-le-bailleur-lille-metropole-habitat-propose-a-ses-locataires-de-devenir-proprietaire/

Laisser un commentaire