">

Tag: réhabilitation

Villeneuve-d’Ascq : le président de l’association résidence Allende tend la main aux locataires de la résidence ICF Habitat

Réunis dans le hall d’entrée, des locataires de la résidence ICF, boulevard Van-Gogh, sont venus écouter les propositions du président de l’ARA, Bernard Caignet, qui souhaite leur venir en aide face à un bailleur « irrespectueux ».

Dans le désarroi depuis plusieurs semaines, les habitants des 97 logements de l’immeuble font face à un propriétaire, le bailleur ICF Habitat, refusant de réaliser les travaux de réhabilitation, pourtant promis aux locataires, et qui devaient être effectifs à partir de cette année.

Une expertise et une aide bienvenues

Sur sollicitation du maire, Gérard Caudron, le président de l’ARA a organisé une rencontre avec les habitants le 28 janvier lui permettant de dresser un premier bilan de la situation. «Lors de cette rencontre, j’ai ressenti qu’il y avait beaucoup de choses qui n’allaient pas dans votre immeuble – les accès aux entrées, les problèmes d’interphone, l’absence de bloc autonome (la signalétique des issues de secours), une mauvaise isolation – mais que vous ne disposiez d’aucune structure pour vous venir en aide », note Bernard Caignet.

Se faisant, le coordinateur du quartier Hôtel-de-Ville / Pont-de-Bois propose de « créer une commission composée d’habitants de la résidence, sous le contrôle de l’ARA. » C’est une structure légale qui doit représenter au minimum 10 % des habitants de la résidence pour être reconnu par le bailleur, et dont l’objectif est de défendre les droits des locataires. « On ne vous respecte pas et cela doit cesser », s’insurge Bernard Caignet promettant qu’il «(fera) tout pour remettre en route ce qu’il manque aux habitants de l’immeuble. »

Premier espoir, la commission d’hygiène et de sécurité de la Ville est venue la semaine passée. Bernard Caignet et les locataires attendent désormais les conclusions du rapport.

Lien Permanent pour cet article : https://ara.egrouper.com/villeneuve-dascq-le-president-de-lassociation-residence-allende-tend-la-main-aux-locataires-de-la-residence-icf-habitat/

Pas de réhabilitation pour les 97 logements du Bailleur—ICF

ICF Habitat avait présenté la réhabilitation le 12 décembre 2014, au conseil de quartier Hôtel-de-Ville/Pont-de-Bois.
L’immeuble construit en 1983 vieillit. Le bailleur issu de la SNCF voulait rendre les 97 logements
à l’angle du boulevard Van-Gogh et de la rue des Victoires,
plus économes en énergie. Ce volet représentait l’essentiel des travaux : « Il s’agissait de
renforcer l’isolation par l’extérieur, sur le modèle de ce que réalise Partenord, un autre bailleur,
rue des Vergers ». La rénovation devait également comporter la fermeture des balcons et l’« amélioration
globale de l’image de la résidence ».

 
« ICF a décidé de renoncer purement et simplement à mettre en oeuvre le programme de travaux
pour lequel vous avez été consultés en début d’année 2015. Cette décision est tout à fait scandaleuse ! La Ville n’accepte pas ce revirement de la part de votre bailleur. Le contexte financier difficile que peut connaître tout  propriétaire bailleur ne peut l’autoriser à renoncer à ses obligations d’entretenir son patrimoine.

ICF doit l’entendre ! Nous vous invitons, « et si vous le souhaitez, nous vous soutiendrons pour
toute démarche collective ou individuelle », à exprimer votre désaccord face à cette décision.
Lors de notre visite du 28 janvier 2016, nous avons constaté à notre tour la réalité et l’étendue
du non entretien par le bailleur. « Electricité non aux normes,Interphones défaillant, Accès aux entrées non conforme,
Chauffage, ascenseur, etc. »

Lien Permanent pour cet article : https://ara.egrouper.com/pas-de-rehabilitation-pour-les-97-logements-du-bailleur-icf/