">

Pour faciliter l’accès des pompiers, des locataires à mobilité réduite contraints à une petite marche

Villeneuve-d’Ascq: Pour faciliter l’accès des pompiers, des locataires à mobilité réduite contraints à une petite marche

Publié le 20/04/2014

François Flourens

À la résidence Arc-en-Ciel, dans le quartier du Sart-Babylone, les logements sont en partie réservés aux personnes âgées et handicapées. Mais des plots en métal à l’entrée de l’allée principale contraignent celles-ci à des déplacements à pied, fatigants et inutiles. Ils ont protesté auprès de leur bailleur, Vilogia, qui semble faire la sourde oreille.

IMG_3554 (2).JPG

« Regardez ces plots ! Ça fait cinq ans que Vilogia les a installés. Mais la plupart des locataires de la résidence ont des problèmes de mobilité. Quand on vient me chercher en voiture, je dois faire 50 mètres à pied car les véhicules ne peuvent pas venir jusqu’à l’entrée. Une de mes voisines très âgée a dû marcher en s’accrochant tout au long du grillage pour pouvoir monter dans l’ambulance qui devait l’emmener à l’hôpital. On a multiplié les courriers à Vilogia, mais le bailleur ne veut rien entendre. » Annie, une jeune retraitée hémiplégique, ne décolère pas. « C’est maman, qui a 90 ans, qui fait mes courses, mais elle ne pourra les faire indéfiniment. »

Alors, pour faire évoluer la situation, Annie a battu le rappel de ses voisins et elle s’est rapprochée de l’association « UFC Que Choisir ». Une pétition a été adressée au bailleur social, dont les locataires jugent l’attitude « désinvolte ».

Chez le bailleur, on assure pourtant avoir pris la mesure du problème : « Notre équipe est bien consciente de la gêne occasionnée par ces plots mais il se trouve que ces plots sont installés sur une voie pompiers. Par conséquent, nous somme obligés de les laisser en cas d’incendie pour être certains que cette voie ne sera pas bloquée par un véhicule en stationnement. »

Impossible a priori de modifier l’accès à cette allée mais, selon Vilogia, des solutions existent : « Il y a un parking à proximité des entrées pour faire stationner les véhicules. D’autre part, il existe également un traversant pour les piétons ; nous en avons informé nos clients à plusieurs reprises. »

Une information, assure le bailleur, qui ne se limite pas à un vague contact : « Au-delà des courriers envoyés, nous entretenons un contact très régulier avec ces résidents puisque nous les rencontrons lors de réunions qui ont lieu de manière semestrielle au club Arc-en-Ciel. Ces réunions ont permis d’échanger déjà à plusieurs reprises sur ces sujets. »

Lien Permanent pour cet article : https://ara.egrouper.com/pour-faciliter-lacces-des-pompiers-des-locataires-a-mobilite-reduite-contraints-a-une-petite-marche/

(1 commentaire)

  1. L’équipe accessibilité de L’A.R.A c’est rendu sur place pour vérifier les dire !!
    Prochainement nous publierons le résultat de l’enquête qui a nos yeux ne correspond pas a la situation décrite

Laisser un commentaire